Tara_bouddhisme_kadampa

Le bouddhisme kadampa

La grand maître bouddhiste indien Atisha (982-1054) a fondé la lignée du bouddhisme kadampa. Cette lignée fait partie du bouddhisme mahayana (le « Grand Véhicule »). Ceux qui suivent cette lignée sont appelés les « kadampas ».

Atisha a synthétisé les 84000 enseignements de Bouddha dans un système facile à comprendre et à pratiquer. Ce système s’appelle « les étapes de la voie de l’illumination », ou Lamrim en Tibétain. Les bouddhistes kadampas se servent des  « étapes de la voie de l’illumination », pour transformer leurs activités de tous les jours, leur vie quotidienne, en la voie de l’illumination.

Grâce à la méditation, il est possible de transformer et nos plaisirs et nos difficultés en outils pour cultiver une paix intérieure et un bonheur profond et durable.

Le bouddhisme kadampa a été introduit au Royaume-Uni en 1977 lorsque Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso a été invité par un groupe d’étudiants. Depuis, il s’est progressivement répandu dans le monde entier, naturellement, à la demande de personnes qui commençaient à se rendre compte de l’impact positif de la pratique de ce bouddhisme dans leur vie. Guéshé Kelsang s’est montré infatigable dans sa joie et son enthousiasme pour faire connaître le bouddhisme kadampa. Il a donné des enseignements clairs, profonds et pratiques. Guéshé Kelsang a formé des centaines d’enseignants et a écrit de nombreux livres faisant autorité. C’est également le fondateur de la Nouvelle Tradition Kadampa − l’Union Internationale du Bouddhisme Kadampa (NTK-UIBK), qui compte aujourd’hui plus de 1300 centres et annexes à travers le monde. Les premiers centres français se sont ouverts en 1996.

« Un kadampa est une personne qui reçoit toute la parole de Bouddha comme des conseils personnels à intégrer à sa vie de tous les jours. »

Vénérable Guéshé Kelsang Gyatso

Chaque centre kadampa offre des programmes d’étude et de méditation. Ces programmes sont basés sur une compréhension profonde de l’esprit et sont accessibles pour des pratiquants de tout niveau.

Une importance particulière est placée sur la mise en pratique des enseignements de Bouddha dans notre vie quotidienne. Ainsi, il est possible de progressivement résoudre tous nos problèmes de la vie de tous les jours, au travail, en famille etc. Finalement, nous pourrons enfin connaître la paix et le bonheur pur et continuel auxquels nous aspirons tous.

La tradition bouddhiste kadampa est entièrement indépendante, sans aucune affiliation politique, dans quelque pays que ce soit. C’est une association de pratiquants spirituels qui suivent l’exemple des anciens maîtres bouddhistes kadampas tels qu’Atisha, Shantideva ou Djé Tsongkhapa. Ces pratiquants s’inspirent de leurs enseignements, tels qu’ils sont présentés par Guéshé Kelsang pour notre monde moderne.